POST

Anusara Yoga

Je m’amuse souvent à dire de l’Anusara qu’il est une diphtongue joyeuse -et simplifiée- de l’Yengar


L’utilisation du verbe,

l’évocation de principes biomécaniques et énergétiques,

permettent à chacun de ressentir, conscientiser et valoriser le placement de son propre corps dans la posture pour trouver à « être fermement établi dans un espace heureux » (selon la traduction de G. Blitz du YS II.46)


Merci à Roseline Cappalgi, pour la transmission et l’ouverture à l’enseignement